BBC navigation

Jupiter Bokondji prêt à embarquer

Dernière mise à jour: 26 août, 2012 - 17:48 GMT

Jupiter Bokondji de Kinshasa: ‘Je dois révolutionner la musique congolaise".

Jupiter Bokondji, musicien congolais, fait partie des 80 artistes africains et occidentaux qui vont embarquer à bord de l’Africa Express, un train qui traversera le Royaume-Uni du 3 au 8 septembre, et s'arrêtera pour jouer des concerts dans les villes de Londres, Middlesbrough, Glasgow, Cardiff, et Bristol.

Pour la star congolaise, c’est l’occasion de faire connaître la musique de son pays, la RDC.

“Les richesses culturelles du Congo sont immenses”, explique-t-il dans les colonnes du journal britannique The Observer.

Jupiter Bokondji a passé son adolescence à Berlin, où son père était diplomate congolais.

Il a ensuite beaucoup voyagé au Congo.

“C'était un voyage dans la musique traditionnelle du pays. Je suis devenu célèbre comme musicien qui se produisait à des funérailles. Mon père disait que cela avait porté la honte sur la famille, et il m’a jeté à la rue. J'étais sans-abris. Lors de ces veillées funèbres j’ai découvert la musique traditionnelle des centaines de groupes ethniques du pays. Plus je découvrais, et plus je me suis rebellé. J’ai créé mon premier groupe, Bongo Folk, en 1983. C'était mon premier laboratoire”.

Rester à tout prix

Malgré la guerre civile en RDC en 2003, il décide de rester au pays, contrairement aux amis de son groupe, qui ont fui vers l’Europe.

“Je me suis dit: je reste parce que je dois achever ma mission, Je dois révolutionner la musique congolaise”, poursuit-il dans The Observer. “Je voulais convaincre les gens à Kinshasa que nous avons une culture extrêmement riche. Nous n’avons rien à voir avec l’or, les diamants et tous ces trucs avec lesquels les multinationales nous suffoquent. Je parle des richesses que personne ne peut nous retirer, nos richesses culturelles, qui sont tellement immenses et avec lesquelles nous pouvons développer notre pays correctement”.

Jupiter Bokondji fera passer ce message lors de ses concerts de l’Africa Express.

Concerts légendaires

Fondé il y a six ans, sous l’impulsion de Damon Albarn, chanteur de groupe britannique Blur, le festival a pour but de rapprocher les musiciens africains et occidentaux.

Africa Express a donné lieu à des concerts légendaires à Glastonbury, à la Place de l’Hotel de Ville à Paris, sur une plage espagnole ou une boite de nuit à Lagos.

Les éditions passées ont généré des moments impromptus et spontanés tels que Amadou & Mariam jouant avec Johnny Marr, Rokia Traoré avec Damon Albarn, Flea avec Femi Kuti, Franz Ferdinand avec Bassekou Kouyaté et Vieux Farka Touré.

Cette année, outre Jupiter Bokondji et son groupe Okwess International, les artistes africains invités incluent Amadou & Mariam, Baaba Maal, Baloji, Bassekou Kouyaté, Hatim Bensalha (H-Kayne), Afel Bocoum, Toumani Diabaté, Fatoumata Diawara, M.anifest, Spoek Mathambo, Nneka et Rokia Traoré.

L’Africa Express entamera son périple le 2 septembre.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.