BBC navigation

Journée de tension à Gao

Dernière mise à jour: 6 août, 2012 - 05:40 GMT
Des combattants d'Ansar Dine

Des combattants d'Anar Dine à Gao

Le calme est revenu à Gao dans le nord du Mali après une journée de tension dimanche. Des jeunes ont tenu tête aux islamistes du mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (MUJAO), qui voulaient amputer un voleur présumé. Cependant un animateur ayant appelé à la mobilisation sur une radio a passé la nuit à l'hôpital après qu'il a été sévèrement battu par les islamistes.

Pour avoir appelé à la résistance sur les ondes de sa radio, l'animateur Malick Aliou Maiga a été enlevé et tabassé dimanche soir sur ordre du commissaire de police du mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest, le MUJAO.

L'incident qui s'est déroulé aux environs de 21 heures a donné lieu à une manifestation improvisée. Les islamistes ont tiré en l'air pour disperser les protestataires. Certains jeunes ont brûlé des pneus.

Plus d'une heure après, l'animateur de la radio Adar Koïma est retrouvé à l'hôpital de Gao où il passera la nuit avec plusieurs blessures à la tête selon un journaliste qui s'est rendu à son chevet. Un manifestant est également atteint d'une balle à la jambe.

La ville a retrouvé la quiétude après l'appel au calme à la radio du chef du MUJAO Abdoul Hakim, accompagné du directeur de la radio dont Malick est employé.

L'animateur est accusé d'avoir incité les jeunes à manifester contre la décision de islamistes de couper le bras à un présumé voleur dimanche matin. Celui-ci aurait volé des armes de ces mêmes islamistes.

Pour les uns c'est sous la pression populaire, les jeunes étant sortis très nombreux, pour les autres c'est grâce aux négociations des notables de la ville que l'amputation prévue sur l'espace public a été remise à plus tard.


La semaine dernière un couple non marié a été lapidé à mort à Aguelhok au nom de la charia.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.