BBC navigation

L'Algérie combat AQMI en Kabylie

Dernière mise à jour: 6 juin, 2012 - 15:41 GMT
Algeria

Mardi, trois islamistes armés circulant à bord d’un véhicule ont été tués en plein jour.

L'armée algérienne vient de lancer une vaste opération de ratissage contre des groupes armés islamistes d’AQMI opérant en Kabylie, à l’est d’Alger.

Mardi, trois islamistes armés circulant à bord d’un véhicule ont été tués en plein jour dans un violent accrochage en plein centre de la ville de Tizi Ouzou, à 100 kilomètres à l’est d’Alger.

L’armée a mobilisé d’importants moyens humains et matériels.

Un millier de soldats environ participe à ce ratissage qui consiste à passer au peigne fin Yakouren et Akfadou, deux grandes forêts qui s’étendent sur les départements de Tizi Ouzou et Béjaïa, en Kabylie.

Ces deux forêts sont réputées comme étant une zone de repli des groupes d’AQMI opérant dans ces deux départements, mais aussi dans les régions de Boumerdès, Bouira et Jijel, à l’est d’Alger.

Des hélicoptères de combat sont engagés dans cette opération qui, au vu des moyens mobilisés, pourrait durer plusieurs jours.

Les deux forêts de Yakouren et d’Akfadou, situées en zone montagneuse et difficile d’accès, constituaient déjà entre 1954 et 1962, des bases arrière des combattants de la guerre d’indépendance de l’Algérie.

Ce ratissage intervient dans un contexte marqué ces derniers mois en Kabylie, par des attentats et surtout par des enlèvements d’industriels et d’entrepreneurs, que les ravisseurs libéraient généralement contre le paiement de fortes rançons.

Les dernières personnes kidnappées par des groupes armés ont été libérées sous la pression des habitants.

Le dernier cas en date remonte au début du mois mai 2012.

Depuis 2005, 67 personnes ont été enlevées dans la seule région de Tizi Ouzou, en Kabylie.

L’argent provenant des rançons est utilisé par les groupes armés islamistes, à financer l’achat d’armes et les actions terroristes.

Mardi en début d’après-midi, trois islamistes armés ont été tués dans un violent accrochage avec les forces de sécurité, en plein centre de la ville de Tizi Ouzou, à 100 kilomètres à l’est d’Alger.

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.