BBC navigation

Libye : la chute d’un ‘‘réformateur’’

Dernière mise à jour: 19 novembre, 2011 - 17:25 GMT
Saïf al-Islam

Celui dont le nom désigne ‘‘l’Epée de l’Islam’’ a toujours nié vouloir remplacé son père.

Bien que ne disposant d’aucun titre officiel au sein du gouvernement libyen, Saïf al-Islam Kadhafi était perçu comme la figure la plus influente du pays après son père.

Né en 1972, il est régulièrement présenté comme le futur successeur de son père, Mouamar Kadhafi.

Jusqu'à l’éclatement de la contestation et la répression qui s’en est suivie, ce diplômé de la London School of Economics, était présenté comme un réformateur, par les Occidentaux.

Saif al-Islam s’est illustré lors sa méditation dans l’affaire des infirmières bulgares libérées en 2007 après huit ans de détention.

Il a également négocié les accords d'indemnisation des familles des victimes des attentats de Lockerbie et du DC-10 d'UTA.

Devenu le symbole de la répression sanglante de la rébellion, il faisait l'objet depuis fin juin d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale

(CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Saïf al-Islam était en cavale depuis la prise de Tripoli par les combattants du CNT, le 23 août.

Des rumeurs ont fait état de sa présence au Niger, un pays qui a accordé l’asile à l’un de ses frères.

Une partie des enfants de l'ancien dirigeant libyen ont trouvé la mort dans des combats, tandis que d'autres ainsi que son épouse Safiya sont réfugiés en Algérie.

Saïf al-Islam élevait deux tigres et s’adonnait à la chasse au faucon dans le désert, un passe-temps traditionnel prisé par les princes arabes.

Celui dont le dont le nom désigne ‘‘l’Epée de l’Islam’’ a toujours nié vouloir remplacé son père, estimant que le pouvoir n’est pas ‘‘une ferme qu’on hérite’’

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.