Etats-Unis/armes: une fille tue son instructeur

  • 28 août 2014
Il est commun de donner des cours de tirs aux enfants dans l'Arizona.
Il est commun de donner des cours de tirs aux enfants dans l'Arizona.

Une fillette a tué son instructeur dans un stand de tir. L’incident relance le débat sur les accidents par armes à feu qui touchent les jeunes aux Etats-Unis.

L’instructeur, Charles Vacca, se tenait lundi près de la jeune fille dans un stand de tir de l'Arizona, lorsqu’elle a perdu le contrôle de son arme, un Uzi, selon le Bureau du shérif du comté de Mohave.

"La petite fille a actionné la détente de l'Uzi automatique et le recul a poussé l'arme au-dessus de sa tête, touchant la victime", selon un communiqué de la police.

Atteint à la tête, Charles Vacca, 39 ans, est décédé un peu plus tard dans un hôpital de Las Vegas.

''Nous disposons de meilleures normes de sécurité pour ceux qui montent dans les montagnes russes dans un parc d'attractions ''. a déclaré Gerry Hills, de l’Arizonans for Gun Safety, une organisation qui travaille à réduire les violences liées aux armes à feu.

Se référant aux parents de la fillette, il a ajouté : ''Je ne vois pas pourquoi quelqu’un autoriserait une enfant de 9 ans à manipuler un Uzi'' .

Les procureurs ont déclaré qu'ils ne porteraient pas plainte dans cette affaire.

Deux enfants tués par accident chaque semaine

Il est courant de donner des cours de tir à des enfants dans l’Amérique rurale.

"Pour les jeunes en dessous d'un certain âge, en général 18 ans, les lois de chaque Etat stipulent qu'ils doivent tirer sous la supervision d'un adulte ou d'un instructeur", a indiqué à l'AFP Michael Bazinet, porte-parole de la National Shooting Sports Foundation, qui regroupe les fabricants d'armes.

Régulièrement, le pays s'émeut de ce genre d'événements qui ravive le débat entre partisans du contrôle accru des armes et le lobby qui défend les armes au nom du droit constitutionnel de les porter.

En mai 2013, un garçon de 5 ans avait tué sa petite sœur de 2 ans dans le Kentucky, avec un Crickett, modèle pour enfant de .22 long rifle qu'il avait eu pour son anniversaire.

Au total, plus de 30.000 Américains meurent chaque année par balles (homicides, suicides, accidents) dans un pays où le nombre d'armes à feu détenues par les civils -entre 270 et 310 millions selon le site spécialisé GunPolicy.org- équivaut à peu près au nombre d'habitants (314 millions).