Les émeutes de Ferguson en images

18 août 2014 Dernière mise à jour à 12:33 GMT

Aux Etats-Unis, l'Etat du Missouri a décidé de déployer la Garde Nationale à Ferguson pour faire face à l'escalade des manifestations suite à la mort d'un adolescent noir abattu par la police il y a plus d'une semaine.
Du gaz lacrymogène pompé sur un manifestant à Ferguson
Aux Etats-Unis, l'Etat du Missouri a décidé de déployer la Garde Nationale à Ferguson pour faire face à l'escalade des manifestations suite à la mort d'un adolescent noir abattu par la police il y a plus d'une semaine. Sur cette photo, du gaz lacrymogène est pompé sur un manifestant.
Sur ce cliché pris dimanche 17 août, un manifestant s'apprête à lancer un projectile lors d'un débrayage contre la mort de Michael Brown.
Le gouverneur Jay Nixon a signé une ordonnance pour "aider à restaurer la paix et l'ordre public et pour protéger les habitants de Ferguson." Il a pris sa décision après que la police a eu à affronter des foules en colère alors que la ville s'apprêtait à passer sa deuxième nuit de couvre-feu.
La police faisant front aux manifestants tentent de prendre le contrôle de la situation en pompant du gaz lacrymogène sur la foule déchainée.
La police de Ferguson, une banlieue de la ville de Saint Louis, indique avoir essuyé une attaque et qu'elle n'avait pas d'autre choix que de réagir. Des policiers en tenue anti-émeute tentent de disperser une manifestation à l'aide de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène.
Les manifestants ont outrepassé le couvre-feu pour battre le maccadam dans les principales rues de la ville.
Les manifestants ont outrepassé le couvre-feu pour battre le maccadam dans les principales rues de la ville.
Des gestes de défiance de manifestants près de Ferguson, le 17 août.
La mort de Michael Brown, abattu dans la rue le 09 août par un policier blanc, a suscité les tensions raciales dans cette banlieue essentiellement noire.
Des manifestants réagissant aux jets de gaz lacrymogène de la police.
Le policier qui a abattu l'adolescent a été nommé: il s'agit d'un certain Darren Wilson qui a tenté d'arrêter Michael Brown parce qu'il se pavanait dans la rue et parce qu'il perturbait la circulation.
Ces images distribuées par la police de Ferguson sur lesquelles on peut voir Michael Brown ont été prises quelques temps avant qu'il ne soit abattul
Le gouverneur du Missouri a critiqué la police pour avoir publié une vidéo montrant Michael Brown commettant un larcin quelques temps avant d'être abattu. M. Nixon a déclaré que la vidéo est une tentative de discréditer moralement la victime et cela n'a fait qu'exacerber les tensions.
Des manifestants régissant aux jets de gaz lacrymogène de la police.
Le gouverneur a aussi condamné les manifestants: "Ces violences ne rendent aucun service à la famille de Michael Brown, à sa mémoire et à la communauté qui aspire à ce que justice lui soit rendue.
Des policiers protègent les lieux d'un incendie pour permettre aux sapeurs pompiers d'intervenir.
La tension a vite connu une escalade entre manifestants et policiers. Les forces de sécurité ont accusé certains manifestants d'avoir tenté d'assiéger un poste de police.
Certaines personnes fuyant les manifestations se sont réfugiées dans un restaurant fast-food.
Certaines personnes fuyant les manifestations ont été contraintes de se réfugier dans un restaurant fast-food.
D'autres personnes ont été affectées par la fumée émanant des lacrymogènes lancés par la police.
D'autres personnes ont été affectées par la fumée émanant des lacrymogènes lancés par la police.
"Haut les mains, Ne tirez pas": tel est devenu un des slogans des manifestants. Michael Brown a récemment fini ses études secondaires. Selon sa famille, c'était un ado sans histoires. Les résultats préliminaires de l'autopsie montrent que le policier a pompé six balles dans le corps de Michael.