Revivez le 28 juin 1914

  • 26 juin 2014

100 ans plus tard jour pour jour, arrêt sur un moment historique : l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand et de sa femme à Sarajevo.

Pour revivre l'histoire et la rendre pertinente, nous vous racontons cet événement comme si vous y étiez, en utilisant les techniques modernes de communication, pour vous donner une idée de la façon dont il aurait été couvert par les médias d'aujourd'hui.

9h30-

Bonjour et bienvenue sur la BBC qui couvre la visite de l’archiduc Franz Ferdinand et de la duchesse de Hohenberg Sophie à Sarajevo, mettant fin au séjour de quatre jours en Bosnie du couple royal.

L'archiduc Franz-Ferdinand et Sophie, duchesse de Hohenberg
L'archiduc Franz-Ferdinand et Sophie, duchesse de Hohenberg

09h31-

Le couple a séjourné au luxueux hôtel Bosna à Ilidza, à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Sarajevo, pour une visite officielle.

Ces derniers jours ont été bien remplis pour le couple, actuellement dans le train vers Sarajevo. La nuit dernière, ils ont dîné à un banquet spécial avec 41 invités, y compris les haut-fonctionnaires militaire, religieux et civils de la Bosnie.

Fête royale devant l’hôtel Bosna
Fête royale devant l’hôtel Bosna

Le train devrait arriver à la gare de Sarajevo à 09h50.

09h32-

C'est la première visite du couple royal en Bosnie depuis l’annexion du pays par l'Empire austro-hongrois en 1908.

09h33-

La visite de l'archiduc Franz Ferdinand est considérée par beaucoup comme une décision stratégique par l'empereur austro-hongrois Franz Joseph d'amener une présence royale dans la région, après que la Bosnie-Herzégovine ait officiellement intégrée une partie de l'empire, il y a six ans.

La santé de l’empereur Joseph, âgé de 83 ans, se détériore. Depuis une alerte en avril, on a beaucoup parlé de Franz Ferdinand devenant empereur dans un proche avenir.

La nouvelle sera sans doute bien accueillie par l'empereur Guillaume II, un ami proche et allié de l'archiduc. Ils ont eu une réunion il y a deux semaines, où ils ont parlé des récents conflits entre la Hongrie et la Roumanie.

L'archiduc Franz Ferdinand en visite dans l'empire
L'archiduc Franz Ferdinand en visite dans l'empire

09h35-

Bien que considéré par certains comme un personnage à caractère difficile, l'archiduc a gagné en popularité après avoir choisi l'amour plutôt que le devoir, quand il a épousé une dame d'honneur.

En tant qu’archiduc, il était prévu qu’il épouse un membre d'une dynastie européenne au pouvoir. Cependant, il a refusé après avoir rencontré et être tombé amoureux de la comtesse Sophie Chotek.

Le couple a beaucoup souffert - l'archiduc n'a été autorisé à se marier avec Sophie qu’après avoir accepté que ses enfants ne dirigeraient pas l'Autriche-Hongrie après lui. Sophie n'est pas autorisé à monter dans le chariot royal ni à s'asseoir dans la loge royale à Vienne.

Cependant, elle a reçu le rang de la royauté sur des voyages en Allemagne et en Angleterre lors de visites en novembre 1913.

L'archiduc en compagnie de sa femme et de ses enfants, 1910

L'archiduc a été décrit comme étant modeste et réservé, mais un "fervent amateur des choses anglaises ". Comme l’a noté le Manchester Courier lors de sa visite en Angleterre il y a 7 mois : "Il n'existe aucun moyen plus sûr d’entrer dans nos cœurs que d'admirer nos moyens."

09h36-

Ferdinand et sa femme

Le couple, photographié peu de temps après leur mariage en 1900.

Ils sont respectivement âgés de 36 et 32 ans.

09h37-

Le correspondant royal Nicholas Witchell a dressé le profil de l'archiduc, de son épouse et de leur romance royale dans un reportage dont voici quelques extraits :

"L’archiduc Franz Ferdinand et sa femme Sophie ont passé la nuit dans la ville de Ilidze, à quelques kilomètres à l’ouest de Sarajevo. Hier, l ’archiduc observait les mouvements des troupes autrichiennes dans la campagne près de la capitale. Plus tard dans la matinée, ils se rendront en ville pour la première visite royale de Vienne depuis la venue de l’empereur en 1910…".

09h40-

Un autre anniversaire est également fêté aujourd'hui – le jour de la Saint-Guy. Pour les Serbes, qui représentent 40% de la population bosniaque, le 28 juin marque l'anniversaire de la défaite de la Serbie par les Turcs lors de la bataille de Kosovo en 1389.

Les nationalistes serbes considèrent l’évènement comme la naissance de leur mouvement pour l'indépendance slave. On organise souvent des festins en ce jour important.

09h47-

Des milliers de sympathisants sont venus en force pour accueillir le couple royal. Drapeaux, fleurs et tapis ornent les rues.

09h49-

Le train va maintenant vers la station de Sarajevo où la fête accueillera le général Oskar Potiorek, gouverneur militaire de la Bosnie-Herzégovine, et le maire de Sarajevo Fehim Effendi Curcic.

09h45-

Le correspondant des Balkans Allan Little à Sarajevo
Le correspondant des Balkans Allan Little à Sarajevo

Le correspondant des Balkans Allan Little rapporte de Sarajevo l'importance de la visite d'aujourd'hui dans la capitale bosniaque.

09h50-

L’archiduc et la duchesse sortent du train sous le soleil chaud de Sarajevo où ils sont accueillis par des dignitaires.

L'archiduc est habillé dans l'uniforme distinctif d'un général des hussards - robe originaire de Hongrie au 15e siècle.

L'archeduc fait ses premiers pas à Sarajevo

Il porte des bottes noires avec des éperons, un pantalon noir avec des rayures rouges, une tunique serge bleue avec trois étoiles sur son col relevé, des gants blancs et un casque pointu noir avec des plumes de paon vert.

09h52-

Ferdinand et Sophie arrivent a Sarajevo
L’archiduc et sa femme Sophie arrivent à Sarajevo où ils seront assassinés, la cause directe de la première guerre mondiale.

La duchesse est vêtue d'une robe blanche avec une ceinture rouge vif, ainsi que d’une fourrure de queues d'hermine et un chapeau à larges bords avec un voile.

09h54-

Ils se rendront à l'hôtel de ville pour les discours de bienvenue officiels avec le maire de la ville. Ensuite, l'archiduc ira seul au Musée national avant de rejoindre la duchesse à la résidence du gouverneur pour le déjeuner.

09h57-

Le 15e Corps d'Armée joue l'hymne national devant l'archiduc et sa femme

Mais d'abord, ils sont accueillis par la garde de cérémonie d'honneur, qui présente les armes tandis que le groupe du 15e Corps d'Armée joue l'hymne national autrichien.

10h00-

 Le drapeau impérial flotte sur le capot.
Le drapeau impérial flotte sur le capot.

Le couple est rentré dans une voiture décapotable avec leur escorte général Potiorek et un autre officier.

10h02-

Le cortège se poursuit à travers la ville, le long d’Appel Quay, sur la rive nord de la rivière Miljacka.

10h03-

Les canons de la vieille forteresse turque donnent une salve de 24 coups de canon pour annoncer le début de la tournée.

10h04-

On entend crier "Zivio", qui signifie "Longue vie à lui !", tandis que l'archiduc et Sophie passent le long de la rue bondée.

10h05-

C'est la vue sur Sarajevo depuis la forteresse sur la bordure orientale. L'architecture de la ville combine deux influences ottomanes et autrichiennes. On le remarque surtout à l'Hôtel de Ville, le grand bâtiment sur la droite de la rivière par le pont le plus proche.

Construit en 1896, son style pseudo-mauresque a été décrit comme un mélange parfait d'influences orientales et occidentales. Ce sera la première étape de la tournée.

10h07-

Les voitures, à 50 mètres, passent lentement devant les habitants de Sarajevo réjouis. Les maisons sont décorées avec des drapeaux à la fois noir et jaune de Habsbourg et rouge et jaune de Bosnie.

La plupart de la foule est du côté d’Appel Quay, à l'ombre. Quelques-uns ont choisi de se tenir sur la berge de la rivière.

10h10-

La voiture de l'archiduc a passé le poste de police central et la nouvelle caserne du Corps 15.

10h11-

Il y a eu une sorte de perturbation près du cortège de l'archiduc.

Notre correspondant dit qu'il a entendu une forte détonation et vu un flash. La voiture de l'archiduc s'est éloignée rapidement. Ce qui s'est passé n’est pas clair, on ne sait pas si quelqu'un a été blessé.

10h11-

Les voitures suivant l'archiduc se sont arrêtées. Une des voitures semble avoir été endommagée.

10h12-

Des policiers se trouvent parmi la foule. La scène est extrêmement confuse.

Il y aurait des blessures parmi les membres du parti officiel et dans la foule.

10h13-

Il semblerait que la voiture de l'archiduc a été arrêtée.

10h15-

Jusqu’à 20 personnes auraient été blessées dans l'explosion. Deux officiers de l'armée et une femme du parti impérial ont été blessés.

10h16-

Dans la foule, on affirme que l'arme était une sorte de bombe.

10h24-

L'archiduc François-Ferdinand et de la duchesse Sophie vont continuer la tournée comme prévu.

10h26-

L’archiduc aurait dit "Ce gars est fou. Revenons-en au programme".

10h30-

Ferdinand arriving at the town hall
L'archiduc et la duchesse Sophie viennent d'arriver à l'Hôtel de Ville.

10h35-

Le maire Fehim Curcic est sur place pour la fête royale.

Les dignitaires de cet événement reflètent le riche patrimoine de Sarajevo et la population cosmopolite.

Les 1,9 million citoyens de la ville comprennent un grand nombre de musulmans, de Croates catholiques romains et d’orthodoxes serbes, ainsi que des juifs, des protestants et des gitans.

10h37-

Mise à jour sur l'assistance médicale pendant l’attentat – des chirurgiens militaires arrivent sur les lieux. La police a commencé à dégager la zone.

L'un des policiers blessés serait le colonel Erich von Merizzi ; il a été transporté à l'hôpital.

10h49

Selon la police, ils ont arrêté un homme dans le cadre de l'attaque contre l'archiduc ce matin. Il serait nommé Nedeljko Cabrinovitch, âgé de 19 ans, un Serbe-Bosnien.

nedeljko cabrinovitch

Voici la première photo du suspect Nedeljko Cabrinovitch.

La police interroge maintenant le suspect au poste de police.

10h50-

La visite à l'hôtel de ville se termine, l'archiduc et la duchesse Sophie ont descendu les marches.

10h53-

Ferdinand quittant la mairie

L'archiduc et la duchesse sont pris en photo en quittant la mairie.

10h55-

Les personnes voyageant avec l'archiduc disent que le programme a changé.

Au lieu de se diriger vers le Musée d'Etat comme prévu, l'archiduc a demandé que lui et sa femme visitent maintenant le colonel Merizzi à l'hôpital Garrison.

10h57-

Le cortège a quitté l'hôtel de ville à grande vitesse.

En mesure de sécurité supplémentaire, un officier de l'armée a été posté sur le marchepied de la voiture pour éviter de nouvelles attaques.

11h00-

Des coups de feu auraient éclaté près de la mairie à proximité de Lateiner Bridge. Il n'est pas certain qu’ils soient liés à la visite de l'archiduc.

11h01-

L’archiduc Franz Ferdinand a été blessé par balle, selon des témoins.

11h04-

Une foule s'est formée sur les lieux de la fusillade.

Ils ont saisi et battu un jeune homme avec de longs cheveux qui aurait abattu l'archiduc. La police intervient.

11h05-

Notre correspondant affirme que la voiture transportant le couple royal se dirigeait vers la résidence du gouverneur.

Nous ne savons pas à quel point l'archiduc a été blessé ou si quelqu'un d'autre a été blessé.

11h06-

Les témoins disent que les trois premières voitures du cortège s’étaient arrêtées le long de l’Appel Quay et étaient en train de tourner autour quand un homme a tiré deux fois avec un revolver Browning sur la voiture de l'archiduc.

11h15-

gavrilo princip

La police a pris le suspect à l'hôtel de ville. Il a été nommé Gavrilo Princip.

11h20-

Confirmation que l'archiduc et son épouse ont été conduits à la résidence du gouverneur, connue sous le nom de Konak.

11h22-

On indique que deux prêtres ont été convoqués là-bas.

11h23-

Konak

Voici une photo du Konak, où l'archiduc et la duchesse ont été conduits.

11h30-

Annonce de la mort de l'archiduc et de Sophie

11h32-

L'archiduc Franz-Ferdinand et sa femme Sophie ont trouvé la mort à la suite de blessures par balle, confirme un officiel.

11h33-

Les cloches de toutes les églises de Sarajevo sonnent alors que la nouvelle des assassinats éclate.

11h40-

L’archiduc aurait été abattu dans le cou, tandis que la duchesse aurait été abattue dans l'abdomen.

Un spectateur, Danilo Pusii, étudiant en théologie catholique, a déclaré avoir vu la fusillade et a agrippé Princip.

12h00-

Les nouvelles des meurtres ont été télégraphiées à Vienne.

12h05-

couple royale

Cette photo du couple royal est apparue. Elle a été prise quelques minutes avant la fusillade mortelle

12h15-

"Il dit qu'il a étudié pendant un certain temps à Belgrade, en Serbie".

"Au cours de l'interrogatoire, il a déclaré qu'il avait l'intention depuis longtemps de tuer quelques personnes éminentes pour des motifs nationalistes."

12h20-

Notre source policière a ajouté :

"Prinzip dit qu'il s'est approché de la voiture de l'archiduc après qu’elle ait ralenti en passant devant lui dans la rue, mais il a hésité après avoir vu la duchesse dans la voiture. Il a ensuite rapidement tiré deux ou trois coups de feu. Il nie avoir des complices".

12h30-

Le consul britannique à Sarajevo a envoyé un télégraphe au ministre des Affaires étrangères Sir Edward Grey :

"Selon les nouvelles reçues ici, l'héritier et son épouse ont été assassinés ce matin par le biais d’une explosion".

12h35-

Selon notre source policière:

"Nideljko Cabrinovitch, 21 ans, a avoué avoir jeté une bombe au cortège de l'archiduc ce matin".

"Le compositeur de Trebinje dit que la bombe lui a été donnée par des "anarchistes" anonymes à Belgrade. Il nie avoir des complices".

12h40-

Alix : Collecte d'informations sur le terrorisme en Serbie, y compris le groupe Young Bosnia

12h45-

L’archiduc et la duchesse resteraient au Konak pour l’instant, mais à un moment donné, ils seront amenés à Vienne.

Les drapeaux sont abaissés à mi-mât dans la ville.

12h55-

Le lieutenant-colonel Frank Harrach était sur le marchepied de la voiture de l'archiduc lorsque le couple a été abattu. Il décrit ce qu'il a vu et entendu: "Sophie a crié: «Pour l'amour de Dieu! Qu'est-ce qui t’es arrivé?» [À l'archiduc]

"Puis elle s’est laissée tomber sur son siège, le visage entre les genoux de l'archiduc. Je n'avais aucune idée qu'elle avait été touchée et j'ai pensé qu'elle s'était évanouie à cause du choc.

12h56-

13h15-

Un groupe d'étudiants croates organisent des manifestations anti-serbes.
Un groupe d'étudiants croates organisent des manifestations anti-serbes.

L’agitation grandit dans la ville alors que les nouvelles du décès du couple royal se répandent.

A suivre...

Les funérailles de l'archiduc et de la duchesse seront organisées à la suite de ce drame.