"Séisme" politique en France

  • 25 mai 2014
La présidente du Front National Marine Le Pen a appelé à l'organisation de nouvelles élections nationales en France.

Le premier ministre français Manuel Valls a qualifié de « séisme politique » les premiers résultats des élections européennes.

Il faisait référence à la performance du parti d’extrême droite Front National qui se retrouve largement en tête alors que sa propre formation politique, le parti socialiste, a reçu une gifle électorale.

Le parti de droite UMP aurait obtenu 14,7% des suffrages selon les premières estimations et se placerait en troisième position.

L’UMP arriverait deuxième en rassemblant 20,3% des voix, derrière le FN qui récolterait 25% des suffrages.

Cela signifie que le FN enverra de 23 à 25 députés siéger au parlement de Strasbourg.

La présidente du FN Marine Le Pen s’est félicitée de ces résultats en déclarant que cette victoire était un « honneur ».

Elle a également appelé le président socialiste François Hollande à organiser de nouvelles élections nationales.

Les sondages avaient prédit une poussée du FN pour ces élections européennes sans pour autant anticiper son ampleur.

La participation au scrutin européen a été faible en France avec seulement 43% des électeurs qui se sont déplacés aux urnes.