BBC navigation

Kiev s'attend à une "guerre du gaz"

Dernière mise à jour: 5 avril, 2014 - 20:20 GMT
Le Premier ministre ukrainien s

Le Premier ministre ukrainien s'attend à ce que la Russie lui fasse la "guerre du gaz"

L'Ukraine a dénoncé samedi la hausse de 80% du prix du gaz imposée par son grand voisin russe, qu’elle a mis en garde contre une "guerre du gaz".

"La Russie a échoué à s'emparer de l'Ukraine par l'agression armée. Elle lance maintenant le plan pour s'emparer de l'Ukraine par l'agression gazière et économique", a déclaré le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk.

"La pression politique est inacceptable. Et nous n'acceptons pas le prix de 500 dollars", a-t-il ajouté en conseil des ministres.

Iatseniouk a agité le spectre d'une nouvelle "guerre du gaz" et a dit qu’il s'attendait "à ce que la Russie restreigne ou stoppe les livraisons" de gaz à son pays.

Moscou a annulé cette semaine deux ristournes à l'Ukraine sur ses livraisons gazières, dont Kiev est très dépendant. En 72 heures le prix est passé de 268 à 485 dollars les 1.000 mètres cubes, l’un des plus élevés en Europe.

Les relations entre les deux voisins sont en pleine crise depuis le renversement du régime pro-russe de Viktor Ianoukovitch par des manifestants pro-européens, fin

février.

La Russie s'est ensuite emparée en mars de la péninsule ukrainienne de Crimée, après un référendum que Kiev et les Occidentaux considèrent comme une "annexion".

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.