Vol MH370: les recherches déplacées

  • 28 mars 2014
Les nouvelles analyses des données radars qui ont poussé l’Australie à prendre cette décision ont été fournies par l'équipe d'enquête internationale constituée en Malaisie.

Les équipes à la recherche de l’avion disparu ont repris leur travail, mais dans une nouvelle zone.

L’Autorité australienne pour la sécurité maritime, qui dit être sur une « nouvelle piste crédible », a affirmé que les recherches allaient maintenant se concentrer sur une partie du sud de l'Océan Indien située à 1100 kilomètres au nord-est de la précédente zone de recherche.

Cette décision intervient suite à de nouveaux calculs de la trajectoire du Boeing.

Les analyses des données radars qui ont poussé l’Australie à prendre cette décision ont été fournies par l'équipe d'enquête internationale constituée en Malaisie.

Le vol MH370 est introuvable depuis le 8 mars.

Jeudi, le Japon avait affirmé que de nouvelles images satellitaires montraient la présence de 10 objets pouvant être des débris appartenant à l’avion.

Ils ont été aperçus à environ 2500 kilomètres au sud-ouest de Perth, dans une partie de l’océan proche de la zone où d’autres objets ont été vus auparavant.

La Thaïlande avait plus tôt annoncé avoir détecté la présence de 300 objets dans une zone d’environ 2700 kilomètres au sud-ouest de Perth, le 24 mars.

Les équipes de recherche avaient décidé de suspendre leurs investigations jeudi, pour cause de mauvais temps.