Les Etats-Unis amplifient les sanctions

Barack Obama montre sa fermetée à l'encontre de la Russie.

Le président des Etats-Unis Barack Obama a annoncé de nouvelles sanctions à l’encontre des représentants russes et d’une banque à propos de la crise en Crimée.

Barack Obama a également signé une ordonnance permettant aux Etats-Unis d'imposer des sanctions sur le secteur de l'économie russe.

Dans le même temps, les dirigeants de l’Union européennes sont arrivés à Bruxelles, après avoir mis en garde sur la possibilité d’imposer des sanctions économiques draconiennes.

« La Russie doit savoir que cette nouvelle escalade des provocations aura pour seule conséquence de l’isoler au sein de la communauté internationale », a averti Barack Obama.

Il a ajouté que les Etats-Unis surveillaient avec intérêt la situation dans le Sud et l’Est de l’Ukraine.

Un représentant de la Maison Blanche a indiqué que la nouvelle vague de sanctions américaines visait 20 personnalités russes impliquées dans la crise en Crimée.

Selon le Trésor américain, la Bank Rossiya sera sanctionnée pour avoir supporté les représentants du gouvernement.

Les tensions se sont accrues après que Moscou n’ait approuvé un traité favorable à ce que la Crimée, République autonome en Ukraine, rejoigne la Russie.