Schumacher va un peu mieux

Michael Schumacher portait un casque au moment de sa chute.

L’état de santé de Michael Schumacher, victime d'une violente chute de ski dimanche en Savoie, est en "légère amélioration", même s’il reste dans un “état critique”, ont annoncé les médecins de l'hôpital de Grenoble.

Le champion de Formule 1 a subi une seconde intervention chirurgicale lundi soir.

L'opération, qui a suivi une première intervention dimanche, a permis d'évacuer un hématome volumineux dans le cerveau et de diminuer ainsi la pression intracrânienne, a précisé lors d'une conférence de presse le professeur Emmanuel Gay, chef du service de neurochirurgie.

"Ce matin , il y a un peu de mieux par rapport à hier", a-t-il dit.

"Attention, il y a encore beaucoup de chemin".

Le champion de 44 ans, qui est toujours plongé dans un coma artificiel, souffre toujours de lésions cérébrales.

"On reste dans un état qui est considéré comme fragile, critique", a dit le professeur Jean-François Payen, chef du service de réanimation du CHU de Grenoble.

Michael Schumacher n'est pas hors de danger, ont souligné les médecins.

"Il ne faut pas se dire ‘c'est gagné’. Il faut se dire qu'il y a des hauts et des bas et que c'est un peu mieux qu'hier, que globalement sur 24 heures c'est un peu mieux qu'au début. Mais il faut rester réaliste", a insisté pour sa part le neurochirurgien Gérard Saillant, présent au "titre d'ami" depuis dimanche à Grenoble.

La famille de "Schumi", toujours présente à son chevet, est "très sensible à tout ce qui est fait" par les médecins, a-t-il ajouté, appelant les nombreux journalistes venus du monde entier à "ne pas mettre de pression sur le monde médical".