BBC navigation

Homosexualité: un motif d'asile

Dernière mise à jour: 7 novembre, 2013 - 13:10 GMT

L’homosexualité est illégale dans 38 pays africains.

Les homosexuels africains ont le droit de demander l’asile en Europe s’il sont persécutés dans leur pays d’origine, a décidé jeudia plus haute cour de l’Union europeenne.

La Cour européenne de justice répondait à une requête des autorités néerlandaises, qui voulaient expulser 3 homosexuels du Sénégal, de l’Ouganda et de Sierra Leone.

La décision fera jurisprudence, car elle s’applique dans tous les pays de l’Union européenne.

Les Pays-Bas avaient demandé à la Cour de justice de l’Union européenne si l’homosexualité constituait un motif légitime de demande d’asile, pour un Sénégalais, un Ougandais et un Sierra Léonais, que les autorités voulaient expulser vers leurs pays d’origine, leur demandant de cacher leur homosexualité pour éviter toute persécution.

La Cour a mis son veto, estimant que l’orientation sexuelle est “tellement fondamentale a l’identité que personne ne doit être forcé d’y renoncer”.

L’homosexualité est illégale dans 38 pays africains, et passible de lourdes peines de prison.

Toutefois, la Cour laisse aux autorités nationales européennes leur marge de décision, en décrétant qu’une interdiction d’homosexualité ne conférait pas automatiquement un droit d’asile aux demandeurs.

Dans les faits, la majorité des demandes d’asile en Europe pour homosexualité sont toujours rejetées, car les autorités accusent les demandeurs d’asile de mentir sur leur orientation sexuelle.

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.