Haiti-choléra : plainte contre les Nations Unies

  • 10 octobre 2013
l'épidemie de 1990 a tué des milliers d'haitiens.

L'épidémie de choléra a fait plus de 8.300 morts en Haïti a annoncé mercredi la défense des victimes après avoir déposé plainte contre les Nations unies. Cette plainte en nom collectif, déposées par cinq Haïtiens dont certains vivent aux Etats-Unis, entend représenter plus de 650.000 personnes qui ont souffert de cette épidémie.

En juin 2011, une étude publiée par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avait conclu que le choléra avait été introduit en Haïti par des Casques bleus népalais. Une douzaine d'autres études ont confirme ce constat mais l'ONU n'a jamais clairement reconnu sa responsabilité dans l'épidémie.

En mai dernier, l'Institut pour la justice et la démocratie en Haïti, partie prenante dans la plainte avait donné 60 jours aux Nations unies pour obtenir un accord d'indemnisation, sous peine de procès. Mais l'ONU est restée dans sa logique et a toujours rejeté toute demande d'indemnisation, en faisant valoir "que cette requête n'était pas recevable au titre de la section 29 de la Convention sur les privilèges et immunités des Nations unies" de 1946.

Mercredi , un porte-parole de l'ONU a refusé de commenter le dépôt de la plainte preferant mettre l'accent sur la disponibilite de l'organisation a travailler pour vaincre l'epidemie. Selon l'Institut pour la justice et la démocratie en Haïti, des études ont montré qu'il faudrait dix ans et 2,2 milliards de dollars pour venir à bout du choléra. Et aux dire de l'institut L'ONU n'y a affecté qu'"1%" de cette somme.