Pakistan : un procureur abattu

  • 3 mai 2013
Chaudhry Zulfiqar
Chaudhry Zulfiqar : ses assassins courent toujours

Le procureur en charge de dossiers importants, comme l'assassinat de l'ancienne première ministre Benazir Bhutto, a été abattu dans la capitale, Islamabad.

Chaudhry Zulfiqar a été tué par des hommes armés à moto en pleine journée alors qu'il se rendait en voiture à une audience en rapport avec l'assassinat de Benazir Bhutto en 2007.

On ignore pour l'instant, qui sont les auteurs de cet assassinat et quelles sont leurs motivations.

Personne n'a, jusque-là, été inculpé pour le meurtre de Benazir Bhutto. Pervez Musharraf, qui était au pouvoir quand elle a été tuée, est de retour au Pakistan après quatre ans d'exil ; il est cité dans plusieurs dossiers judiciaires.

Il est notamment accusé d'avoir aidé et encouragé l'assassinat de l'ancienne première ministre pakistanaise.

M. Musharraf avait, pour sa part, attribué la mort de Madame Bhutto aux Talibans pakistanais.

Un rapport de l'ONU a révélé que le meurtre de Benazir Bhutto aurait pu être évité, le document accuse le gouvernement de Pervez Musharraf de ne l'avoir pas suffisamment protégée.

Mais le dossier Benazir Bhutto n'était pas le seul sur lequel enquêtait Chaudhry Zulfiqar. Il était aussi en charge de l'affaire de l'attentat de Bombay en Inde en 2008, qui avait fait plus 166 morts.

Son assassinat à Islamabad intervient à une semaine des élections législatives.

Environ 60 personnes ont été tuées dans des attaques ayant ciblé des hommes ou des partis politiques au cours des trois dernières semaines.