BBC navigation

Trafic d'ovules en Roumanie

Dernière mise à jour: 20 février, 2013 - 11:27 GMT
La vente d'ovules est punie par la loi dans beaucoup de pays.

La vente d'ovules est punie par la loi dans beaucoup de pays.

La police roumaine a arrêté des employés d'une clinique privée, soupçonnés de trafic illégal d'ovules humains.

De jeunes femmes roumaines sont impliquées dans ces pratiques en vendant leurs ovules.

Elles reçoivent jusqu'à 600 dollars pour chacun de ces ovules qui sont revendus à des couples israéliens pour quelque 3000 dollars.

La vente d'ovules est un acte répréhensible en Roumanie, comme dans d'autres pays européens.

Les personnes interpellées dans le cadre de ces investigations sont pour la plupart des Roumains et des médecins israéliens.

Des sources affirment que de jeunes Roumaines de 18 à 30 ans sont les donneuses de ces ovules, à travers un processus qui peut s'avérer dangereux pour leur santé.

Des Israéliennes viennent souvent en Roumanie pour une insémination artificielle, selon des sources proches de l'enquête.

En décembre dernier, quatre médecins israéliens avaient été condamnés par contumace à cinq ans de prison par un tribunal de Bucarest dans une affaire similaire.

Des analystes affirment que ces derniers dossiers ne sont qu'une infime partie d'un vaste réseau de trafic d'ovules à travers le monde.

La Grèce, Chypre et l'Inde sont des destinations favorites des couples qui ont des problèmes de conception.

Les clients viennent surtout d'Israël et des Etats-Unis d'Amérique.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.