France: défilés contre le mariage gay

  • 13 janvier 2013
Plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé à Paris contre le mariage gay.
Plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé à Paris contre le mariage gay.

Des centaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche à Paris contre le mariage homosexuel, que le gouvernement s'est engagé à légaliser. Selon les organisateurs, le nombre des manifestants à l'appel d'un collectif soutenu par l'Eglise catholique et l'opposition de droite, a atteint 800.000.

La police attendait entre 150.000 et 300.000 participants.

Une première manifestation contre le projet avait rassemblé 100.000 personnes le 17 novembre.

La marche est partie de trois endroits de Paris pour converger vers la Tour Eiffel.

Les participants scandaient : "Tous nés d'un homme et d'une femme", ou encore "Mariage gay : la loi prive l'enfant d'une mère ou d'un père".

De tous âges, les manifestants défilaient souvent en famille.

"Cette manifestation a valeur de test pour François Hollande parce que là, on voit très clairement qu'il y a en France des millions de Français qui sont probablement préoccupés par cette réforme", a déclaré Jean-François Copé, le dirigeant du principal parti d'opposition de droite UMP (Union pour un mouvement populaire), présent dans le cortège.

Pour l'archevêque de Lyon, Mgr Philippe Barbar "... C'est d'une grande violence pour le peuple que de changer le sens d'un mot".

Les organisateurs entendent continuer à faire pression sur le gouvernement alors que le Parlement doit examiner à partir du 29 janvier un projet de loi sur l'ouverture du mariage et de l'adoption au couple homosexuel.

C'était une promesse pendant la campagne électorale du président Hollande pour légaliser le mariage homosexuel comme dans d'autres pays (Espagne, Portugal, Pays-Bas...).

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a exclu, malgré l'ampleur de la mobilisation, un référendum réclamé par une partie des opposants et par 115 parlementaires.

Pour tenter d'apaiser les tensions la majorité socialiste a renvoyé à un autre texte de loi le débat sur la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes.

Une majorité de Français, 56%, sont favorables au mariage gay, mais seuls 50% soutiennent l'ouverture de l'adoption pour les homosexuels, selon un récent sondage.

Les pro-mariage gay descendront à leur tour dans la rue le 27 janvier.