L’appel du pape pour l’Afrique

  • 25 décembre 2012
Le pape Benoît XVI bénit la foule sur la place Saint-Pierre au Vatican, le 25 décembre 2012.

Le pape Benoît XVI, lors de sa bénédiction de Noël, a condamné les attentats islamistes en Afrique.

Comme chaque année à Noël dans sa bénédiction "à la ville et au monde" ("urbi et orbi"), le pape a lancé des appels pour la paix, devant des milliers de fidèles à Rome, et des millions de téléspectateurs.

A propos de l’Afrique, le pape a cité le Nigeria, le Mali, la République démocratique du Congo, et le Kenya.

"La concorde doit revenir au Nigeria, où d'atroces attentats terroristes continuent à faucher des victimes, en particulier parmi les chrétiens", a-t-il dit.

Quelques heures plus tard, on apprenait une nouvelle attaque sur une église dans le nord du Nigeria pendant une messe de minuit, faisant au moins 5 morts.

Autre appel du pape, cette fois pour la Syrie: "Je fais appel pour que cesse l'effusion de sang, que soient facilités les secours aux personnes déplacées et aux réfugiés et que, par le dialogue, soit recherchée une solution politique au conflit".

Les quelque 1,8 million de chrétiens de Syrie, effrayés par la montée de l'islamisme, se trouvent souvent entre deux feux.

Samedi, un bataillon rebelle menaçait d'attaquer deux villages chrétiens si leurs habitants n'en chassaient pas l'armée.

L'appel de paix du pape a été étendu aux Israéliens et Palestiniens pour qu'ils "entreprennent avec détermination le chemin de la négociation".

Lire plus