Nicolas Sarkozy , "témoin assisté"

  • 23 novembre 2012
L'ancien chef d'Etat français Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy a été interrogé pendant 12 heures par le juge

Nicolas Sarkozy est arrivé à Bordeaux jeudi matin pour être entendu par un juge d’instruction au sujet d’un présumé financement illégal de sa campagne pour l’élection présidentielle de 2007.

Il est accusé de financement de la part de la femme la plus riche de France, Liliane Bettencourt.

A son départ du tribunal, il a été annoncé qu’il a été placé par la justice sous le statut de «témoin assisté» c’est-à-dire qu’il n’est pas inculpé.

Mais ce statut ne le protège contre d’éventuelles poursuites.

Le juge peut le convoquer pour répondre à de nouvelles questions.

Il n’est donc pas complètement à l’abri d’éventuelle poursuite.

Selon les accusations, dans les derniers mois de la campagne pour l’élection présidentielle de 2007, le candidat Sarkozy aurait profité de l'héritière d'un des géants mondiaux des cosmétiques, L'Oréal, Liliane Bettencourt, âgée de 90 ans.

Il l’aurait convaincue de donner des sommes importantes pour financer sa campagne présidentielle.

L’affaire a été déclenchée par une comptable qui travaillait pour Madame Bettencourt, qui affirme que des dizaines de milliers d’euros ont été remis au trésorier de la campagne de l’ex-président et à certaines occasions, Nicolas Sarkozy est venu en personne, indique-t-elle, pour «recevoir son enveloppe » d’argent.

L’ancien chef d’Etat français a, à plusieurs reprises, rejeté les accusations portées contre lui.

.