Le changement comme enjeu du scrutin

  • 2 novembre 2012
Obama et Romney
Mitt Romney promet "le vrai changement" et Obama avertit qu'il faudra s'en méfier.

A cinq jours de l'élection, les candidats s'affrontent par discours interposés pour révendiquer chacun la meilleure incarnation d'un espoir du changement.

Le Président Barack Obama, retournant sur les chemins de la campagne après la trève imposée par Sandy, a retrouvé ce thème central à sa campagne de 2008 : le changement.

Dans les trois Etats clé ou il a ressuscité le thème, il s'est évertué à mettre en garde les électeurs comme son rival républicain qui lui a tenu des rassemblements jeudi en Virginie.

Etendard

Il leur a dit de ne pas se laisser berner par Mitt Romney qui tente de s'emparer l'étendard du changement.

"Je sais ce à quoi ressemble le changement," a déclaré Obama dans le Wiscousin, "puisque je me suis battu pour le changement".

Il lance, en assaut, qu'une victoire de Romney équivaudrait à une dérégulation du système bancaire et une réduction fiscale pour les plus nantis.

"Le Gouverneur Romney met tous ses talents de marchands à maquiller toutes ces politiques (les mêmes politiques qui n'ont pas marché pour notre pays) et vous les offre sous l'emballage du changement," a poursuivi Obama.

Bureaucratie

Pendant ce temps, le directoire de campagne de Mitt Romney a dévoilé une nouvelle bande-annonce de campagne attaquant le président pour sa proposition de créer un poste de secrétaire chargé de l'industrie et du commerce pour coordonner la réponse aux ennuis économiques du pays.

La bande-annonce diffusée depuis jeudi tente de descendre l'idée du président comme n'étant rien d'autre que de la bureaucratie.

"Nous l'avons toujours répété : cette élection est une question de choix entre le statu-quo et le vrai changement; le changement qui offre la promesse d'un avenir meilleur que le passé", a déclaré Amanda Henneberg, porte-parole du directoire de campagne de Mitt Romney.

Courageux

Romney qui était lui même à Roanoke en Virginie a soutenu de nouveau qu'il était le candidat du changement réel.

"Nous avons vu ce que les politiques (du président) ont donné," a dit Romney qui s'adressait à des partisans dans les locaux d'une société de production de fénêtres. "La seule voie de sortie de ce marasme économique passe par le changement courageux que je vous présente : le vrai changement dès le premier jour (de ma prise de fonction)".

Romney s'en est aussi pris à la réforme historique du système de santé qui a fait l'objet d'une loi que Obama a réussie à faire adopter et qui est caricaturée par les Républicains qui s'y réfèrent sous l'appellation d'Obamacare.

Le dernier sondage des sondages compilé par la BBC montre que la course est toujours serrée entre les deux candidats qui sont à égalité à 49% dans les intentions de vote.