Syrie: accord sur une trêve possible

  • 24 octobre 2012
Un combattant de l'Armée syrienne libre dans un camp d'entraînement en Syrie le 23 octobre 2012.

Le président syrien Bachar al-Assad et les responsables rebelles ont donné leur accord sur une trêve pour l'Aïd al-Adha, une des fêtes musulmanes les plus sacrées, à partir de vendredi en Syrie, selon le médiateur Lakhdar Brahimi.

Il a annoncé cet accord provisioire mercredi au Caire.

Le régime syrien a annoncé qu’il rendrait sa décision finale jeudi.

Les rebelles de l'Armée syrienne libre annoncent quand à eux qu’il cesseront le feu si l'armée commence.

Si les combats s'arrêtent entre soldats et rebelles durant les quatre jours de l'Adha, il s'agira du premier cessez-le-feu respecté dans le conflit qui secoue la Syrie depuis 19 mois.

"Le gouvernement syrien a accepté un cessez-le-feu durant les jours de l'Aïd", a dit Lakhdar Brahimi après un entretien au Caire avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, en ajoutant que la "plupart" de leaders rebelles contactés avaient aussi dit qu'ils respecteraient la trêve.

"En cas de succès de cette initiative modeste, on pourra mettre en place un cessez-le-feu d'une plus longue durée et lancer un processus politique", a-t-il dit.

Le médiateur international doit présenter mercredi devant le Conseil de sécurité de l'ONU un bilan de sa tournée de onze jours à Damas et dans la région.

En avril, un cessez-le-feu proclamé à l'initiative de Kofi Annan, le prédécesseur de Lakhdar Brahimi, avait volé en éclats au bout de quelques heures.